Parcours « santé bien-être » pour les groupes et entreprises

Aujourd’hui, la montée du stress au travail est bien une réalité qui correspond à une transformation profonde du travail et de son environnement. Le constat est évident au sein des entreprises : multiplication des arrêts de travail, dépression, burn-out et explosion d’un nombre grandissant de pathologies sous l’effet de la baisse des défenses immunitaires provoquées par le stress.

Si la prévention primaire concernant les causes organisationnelles, du ressort des DRH et des cabinets spécialisés, est nécessaire ; obligation est d’accepter qu’elle ne soit pas suffisante. Il est ainsi urgent de l’accompagner d’une prévention secondaire : renforcement de la résistance des individus touchés, voir tertiaire : soulagement de leur souffrance.

« Les troubles musculosquelettiques (TMS) demeurent inexorablement année après année, la première cause de maladie professionnelle en France. En 2011, plus de huit maladies d’origine professionnelle sur dix sont des TMS, soit une augmentation de près de 10 % par rapport à 2010. » cité dans Entreprises et carrières, 2013, n° 1136.